Le Clown

Publié le par Comme Je t' Aime

cirque-dhiver-bouglione.jpg
   
  Dans son  élégant costume de velour rouge

  Brodé de fils dorés

 Il va entrer en Piste,

 le clown blanc.

  Dans un instant,

 il va faire rire aux éclats.

  Mais derrière son masque lunaire

 Le Pierrot cache  un  sourire  eteint.

  Car il songe, il songe a son amie

   le petit clown  au nez rouge

  Celle qui lui donne si bien la réplique,
  Sa pétillante et espiègle complice

   Son Auguste à lui, sa lumière dans la nuit.

   Ensemble ils  en ont donné des représentations

    toutes plus réussies les unes que les autres.

    Mais quand le spectacle se termine

    Et que le rideau tombe,

   après la dernière réverence,

    ils regagnent, leur roulotte,

   seuls, chacun de leur coté.

    Le clown blanc enlève alors son habit d'apparat,

    s'assoit devant son miroir, retire son masque de pierrot

   et dans la solitude  de sa couchette

    loin des rires  de la foule,

  Il se couche et pleure en silence.

 

 

    .

 

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article