Le coquillage

Publié le par Comme Je t' Aime

Coquillage.jpg
 
Ce matin, je suis allée marcher sur la plage
Le soleil venait a peine de se lever,
La mer commençait à se retirer
Et derrière elle, laissait traîner
Une armée de petits coquillages
Qui s’étaient attardés sur le sable
ratant du coup la dernière vague.

Je marchais donc le nez fixé sur le sol
A la recherche du coquillage.
Tu m’avais dis, trouves le
Mets le à ton oreille
Et écoutes….

Ecoutes et tu entendras le son de ma voix
Son murmure te bercera de mes je t’aime
Tu fermeras les yeux et tu me verras,
Tu sentiras mes bras autour de ta taille
Et mes baisers se déposer sur tes lèvres.

J’ai cherché, cherché, mais je n’ai pas trouvé
 de coquillage qui murmure.

Alors sur le sable j'ai laissé tomber 
deux  larmes,
Des larmes salées, comme l’océan
La première est venue se mêler au sable mouillé de la plage.
Mais la seconde s’est posée sur un petit caillou.

Un petit caillou en forme de cœur..
En regardant bien, on pouvait ce message :
                 
 « Je t’aime ».

Publié dans poésie

Commenter cet article