Poème d'été

Publié le par Comme Je t' Aime

    poeme-d-ete-copie-1.jpg

Des quais de l'Amirauté
en passant par les Mas de la mer
Il n'y avait que quelques pas
qui te ramenaient chaque matin vers moi.
Dans la fraîcheur du petit matin
alors que le port dormait encore
tu me disais des mots d'amour
et dans tes bras, j' étais heureuse
Des quais de l'Amirauté
en passant par les Mas de la mer
je n'oublierai jamais ces instants merveilleux,
tes mains qui me faisaient trembler de bonheur.
Dans la solitude de mes nuits sans sommeil
j'imagine et je rêve qu'un jour
que des quais de l'Amirauté au Mas de la mer
il n'y aura plus qu'un pas , un seul.
et que, dans la douceur d'une nuit d'été
je m'endormirai à tes côtés

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article