Sur la route

Publié le par Comme Je t' Aime

le héron au bord de l'eau

Nous marchons main dans la main

sur cette petite route de campagne

il fait encore bon pour la saison,

les couleurs de l'automne  se sont bien installées

et les feuilles qui jonchent le sol, craquent sous nos pas.

Il souffle un vent doux et leger.

Bientot les arbres vont se dépouiller de leur parure

pour laisser place a de grandes ombres squelettiques.

Nous n'avons pas encore revu notre héron solitaire.

As t'il trouvé l'amour, vole t'il vers d'autre horizon ?

Et notre petite biche curieuse, ou se cache t'elle ?

Nous avançons a pas lent, vers l'enclos des chevaux

et nous croisons un groupe de jeunes enfants

chevauchant fièrement de gracieux petits ponney.

Au passage,ils nous saluent 

et nous crient le nom de leur monture.

    Puis, charmeur, boudeur, malicieux  et princesse

continuent doucement leur ballade.

Je suis un peu mélancolique aujourd'hui
tu le sens et me serre fort contre toi
tu me dis, "ne pleure pas mon ange

Je suis près de toi et pour toujours

et malgré la distance qui parfois nous sépare,

je n'ai de pensée que pour toi car je t'aime
comme au premier jour, comme au premier instant
ou ta main a frôlé la mienne, ou j'ai vu ton sourire
et sentit ta tendresse, ta douceur, ta chaleur."

Puis Tu as essuyé d'un revers de  ta main,
les larmes de mon visage.

tu m'a souris et embrassé tendrement
au milieu de cette route de campagne
éclairée par la lumière d'un été indien
au mileu d'un tourbillon  de feuilles orangées

 Notre amour est une force

 Que même les vents , si forts soient ils,
vents d'autan , bise , blizzard ou sirocco,

  ne pourront détruire , car il est éternel et a tout jamais.

 

 

 

 

 

 

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article